Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
MORGANIA  LUNE LOUP

Le monde de l' horreur Gothique et du fantastique, du romantisme ténébreux et d' aventures... venez vous perdre dans les brumes du Royaume de MORGANIA !!! David DEKNUDT

SOUS LE POIDS DU MONDE

Publié le 27 Août 2007 par lune.loup dans TOMBELHAINE !



Telle, le géant "ATLAS", la caryatide soutenait sur ses épaules les ténèbres qui

envahissait jour après jour le sombre monde incomplet de "MORGANIA"...

Je pouvais ressentir sur le visage de marbre blanc tous les efforts, toute l' inquiétude de l'

immobile créature...

Et les "sombres puissances des brumes", s' en amusées...

 

commentaires

QUELQUES STELES...

Publié le 27 Août 2007 par lune.loup dans TOMBELHAINE !



Telle une bouche aux dents cariées,




les stèles s' élevaient...





...tellement avides de mordre le ciel...

...à pleine bouchées !





La pierre noircie par les ans continuait de braver la vie, la mort , le temps...

La stèle de pierre restait figée dans la terre, à un pas et demi des abysses,

à quelques pouces du néant... aussi !





La large plaque avait été sculptée dans le "corps" même du chêne le plus puissant et le plus majestueux de la forêt des ténèbres...

Sa belle couleur brune s' était parée d' un linceul grisâtre quand 50 années avaient survolées sa coiffe...

...et 50 autres l' habillerait de mousses et de lierre...



FÔRET DE SILENCE



commentaires

LE COEUR DE PIERRE

Publié le 27 Août 2007 par lune.loup dans TOMBELHAINE !





cette photographie n' est pas de moi, elle est l' oeuvre de "Maja", un soir elle nous conta l' histoire de ce coeur... Une histoire réelle, incroyable et belle ! Rendez - lui donc une petite visite sur http://reveparadoxal.over-blog.com/ . Mon amie La grande magicienne des mots de la Tour du Nord, se fera sûrement un grand plaisir de vous la contée !
Du moins si vous êtes sages !


Pour ma part, voici ma modeste contribution à cette nouvelle légende vivante...



LE DON DE LA FORÊT


A un demi pied sous terre,

reposait un CŒUR DE PIERRE.

Pavant, seul, un sentier de randonnée.

Rêvassant sous la mousse et les feuilles, il était très intimidé !

Vient à passer une Fée, Reine de ces bois,

A qui le cœur s' offrit avec émoi.

« Ma douce Reine, faites – moi sortir de ce tombeau !

Je serai la première pierre de votre château ! »

La belle Dryade fut ainsi charmée, par un si gentil galet !

Douze « Lune-Loup » sont passées,

sur le sentier de la verte forêt...

En lieu et place du cratère déserté,

La Dame y contempla, une fontaine, où tintait ...

les clochettes de son cher muguet...


LUNE LOUP
commentaires

FRISSONS !

Publié le 27 Août 2007 par lune.loup dans TOMBELHAINE !



Quelque chose d' impie, que même l' enfer avait recraché !!!

DES GOULES ?

 



commentaires

NOUVEL INDICE...

Publié le 27 Août 2007 par lune.loup dans TOMBELHAINE !

nouvel-indice-terni-copie-1.jpg

Au fur et à mesure de mon avancée au milieu de ces vestiges, des signes de corruption se manifestaient...

Quelque chose de terrifiant c' était frayé un chemin pour sortir du sépulcre...

 


commentaires

LA BALLADE DE LONE WOLF

Publié le 27 Août 2007 par lune.loup dans TOMBELHAINE !

Photo-144.jpg


LA BALLADE DE LONE WOLF




J' ai labourer tant de sentiers,

Usé mes griffes sur tant de galets,

Gratté aux volets et aussi tant reniflé !

Et, toujours, jalousé la chaleur de vos cheminées...


Des plus profondes vallées, aux plus hauts sommets...

Je t' ai cherchée...

Des ténèbres des abîmes, à la clarté des cimes...

J' ai erré...


Ici, dans le « Royaume de la Peur »

Loin me pousse le vent de la destinée.

D' insondables noirceurs, aux luxuriantes verdeurs,

J' ai pris le temps... de te connaître, chère Horreur adorée !


Et même si le temps hémophile est pour moi un Ami,

Je ne peu rester au lit plus d' une nuit...

Sur « MORGANIA » telle est ma loi !

Voyez mon ombre ! Craignez mes crocs !

Lorsque vient à sonner minuit,

au pays des mauvais esprits !


Lune Loup

commentaires

DU CHEVALIER A SON CHEVAL

Publié le 27 Août 2007 par lune.loup dans TOMBELHAINE !

DU CHEVALIER A SON CHEVAL



Lorsque ta charge de palefroi,

Brisait lances et drapeaux,

Couvrant le tonnerre de ta seule voix :

« OSEZ ! OSEZ !!! JE SUIS LE FER DES ANIMAUX !!! »


Après avoir versés tant de sueur sur nos fronts,

Sur mille batailles, sur mille bastons !

Maintenant, dors bien, mon bel étalon...

Au cœur de cette vallée, en ce pré ensoleillé,

Loin des Ombres, loin des Damnés.


Tu me fais couler des larmes...

Toi, mon seul compagnon d' armes.

Maintenant que ton soleil s' obscurcit,

Mon âme entière d' eau se remplie...


C' est comme un crime au Paradis,

Vers un pays très loin d' ici, chez les Kelpies.

Où dansent les chevaux des eaux...

Là – bas, les torrents ne naissent pas des sanglots.


Il n' y a ni jour ni nuit.

Juste l' horizon de cette dernière prairie,

Où les âmes sont en fleur,

Et les chevaux, des princes de cœur.



Ici, il n' y a ni rêves ni frissons

Juste le marbre froid de nos maisons

Où les épines des fleurs percent les âmes,

Et les princes sans cœur, errent sans chevaux...



Lune Loup

commentaires

LE LION EST MORT CE SOIR...

Publié le 27 Août 2007 par lune.loup dans TOMBELHAINE !



Ô, mon grand Roi !
Qu' attendez – vous là ?
La pierre est – elle source d' émoi ?
Ou est – ce la faute du temps qui s' en va ?

Oh ! , mon grand Roi !
Il lui a fallu qu' un seul regard...
Pour que se fendille votre foi !
Face à la Gorgone et son vicieux pouvoir...

Même le plus grand des Rois devient hagard.


LUNE LOUP

commentaires

"DRUMER DANCE"

Publié le 27 Août 2007 par lune.loup dans TOMBELHAINE !



En marchant au milieu des sombres allées, une vieille chanson du domaine des marais de  "Môrvâh" ressurgit des cachots de ma mémoire :


« DRUMER DANCE »


Vous aviez écris mon nom,
Sur votre carnet de bal.
Liez mon cœur à vos cheveux blonds,
Comme l' épitaphe à la pierre tombale.

Il avait fallu valser,
Jusqu' à perdre haleine.
Et les minutes et les heures s' égrenaient,
Vos pas enflammant le sol d' ébène.

Les cœurs scandant des pardons,
Pour y arracher chaque fleur du mal.
Là où seul vivait l' émotion,
L' Amour y comptait déjà leurs pétales.

Il avait fallu valser,
Liés comme l' abeille au miel.
Alors que l' Aube blanchissait,
Le départ avait goût de fiel.

Les révérences avaient lassées le temps,
Les noirs carrosses s' en allèrent.
Dans mon cœur naissait un nouvel hivers,
...et le sien battait de nouveau comme par enchantement...


LUNE LOUP
commentaires

LA MALEDICTION DU CAVEAU VAMPIRE...

Publié le 27 Août 2007 par lune.loup dans TOMBELHAINE !

Photo-117.jpg


Des fleurs grises poussaient...

Les feuilles des arbres se parcheminaient...

Il me semblais, que même le bleu du ciel s' estompait...

L' imposante construction se nourrissait de toutes les couleurs vives des environs !

Lorsqu' un "Rouge-gorge" se posa dessus, immédiatement son flamboiement se fana...

...et la pierre du caveau, se teinta en Ocre...

L' oiseau prit son envol, d' un air penaud...

En passant devant la tombe "repue", j' entendis comme un soupir de contentement...



commentaires
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>